Nos partenaires

Le Groupement de Coopération Sanitaire G4 et le Cancéropôle Nord-Ouest

 

Le Groupement de Coopération Sanitaire G4

 

 

 

hôpitaux g4 universitairesLe Groupement de Coopération Sanitaire G4, qui réunit les CHU d’Amiens, Caen, Lille et Rouen, a vu le jour en 2004. Il figure parmi les précurseurs des structures partenariales inter-CHU en France. 

Le GCS G4 a pour ambition de renforcer les complémentarités et de favoriser l’excellence dans le domaine du soin, de l’enseignement et de la recherche, en partenariat avec les universités, les organismes de recherche, les collectivités territoriales et les ARS. 

Le réseau GCS G4 est une réponse aux défis que nous avons à relever collectivement à savoir : soutenir la recherche et l’innovation, promouvoir et coordonner les soins d’excellence, conforter une formation de haut niveau, contribuer au développement de nos territoires.

 

Le GCS G4 en quelques Chiffres : 

  • Groupement de coopération sanitaire créé en novembre 2004

  • Territoire regroupant 17% de la population nationale (10 millions d’habitants)

  • 36 800 professionnels

  • 2 400 publications scientifiques en moyenne par an dont 500 dans les revues les plus prestigieuses au plan mondial

  • Promotion d’environ 500 essais cliniques au cours des 3 dernières années  

 

 

Un panorama des réalisations emblématiques du G4

Grâce à sa stratégie de groupe hospitalo-universitaire, le G4 a mis en place dans de multiples domaines une politique scientifique qui a permis de consolider les points forts des CHU de l'inter-région Nord-Ouest : 

  • Huit nouveaux projets scientifiques d’ampleurs sont en place dans l’inter-région pour 5 ans depuis janvier 2021, dans le cadre d’une deuxième vague de Fédérations Hospitalo-Universitaires (FHU). Ces FHU portent sur de véritables enjeux de santé publique présents au sein de nos deux régions et vont permettre avec nos partenaires académiques (Inserm et Universités) de constituer des écosystèmes recherche plus larges.

  • Huit réseaux d’investigation clinique permettent de mailler le territoire et de rapprocher des équipes de recherche autour de thématiques phares (Endométriose, Alzheimer, Parkinson, pathologies neuro-vasculaires, prévention de la perte de mobilité chez la personne âgée, insuffisance rénale,  pédiatrie et réanimation).

  • Depuis 2017, une bourse à la mobilité internationale accompagne, chaque année, plusieurs médecins ou pharmaciens dans leur projet de nomination sur un poste de PU-PH.

  • Créé en 2010, le Pôle Interrégional de Gérontologie rassemble les services de gériatrie de nos CHU et développe à l’échelle de l’inter-région des projets de recherche, des évaluations de pratiques et une politique d’enseignement partagée.

  • Le G4 accueille depuis 2019, le Centre de formation d’assistant de régulation médicale suite à l’agrément du Ministère de la Santé. A la pointe de l’innovation pédagogique, le G4 s’appuie sur les 4 Centres hospitalo-universitaires d’apprentissage et de simulation pour proposer un accès facilité à nos professionnels, étudiants et internes à ces dispositifs d’apprentissage interprofessionnels. 

  • S’appuyant sur ses 25 Centres de référence maladie rares, le G4 est également un acteur de premier plan pour la prise en charge et l’organisation des parcours de santé des personnes concernées.

Le GCS G4 a retenu notamment comme priorité majeure :

  •  L’élaboration d’une stratégie commune sur les données de santé (Big Data) et l’intelligence artificielle. Le G4 aura pour mission d’étudier les conditions de mise en œuvre d’un futur Hub interrégional. 
  •  La création d’un centre de ressources de psychogériatrie et psychiatrie de la personne âgée (CRPG) : avec le soutien des ARS Hauts-de France et Normandie, ce centre de ressources et d’expertise verra prochainement le jour. Au service de l’ensemble des professionnels des deux régions, il contribuera à diffuser les bonnes pratiques, à déployer des actions de formation et à promouvoir la recherche clinique et l’innovation au profit des patients âgés concernés par des pathologies mentales et neurodégénératives.

 

encart atlas G4

 

Sa collaboration avec le GIRCI Nord-Ouest

Le GCS G4 s’est ainsi engagé depuis plusieurs années dans une politique active en matière de recherche à travers le soutien financier de plusieurs réseaux d’investigation cliniques et de fédérations hospitalo-universitaires. Il accompagne également la formation de nos jeunes chercheurs avec l’attribution chaque année de bourses à la mobilité internationale.

Depuis 2015, le GCS G4 a tissé des liens étroits avec le GIRCI Nord-Ouest auquel il a confié la gestion, la contractualisation du financement et l’évaluation des réseaux d’investigation clinique qu’il finance.

En 2016, un appel à Projet (AAP) GIRCI « Projet de Structuration Réseau d’investigation de l’Inter-région Nord-Ouest » a ainsi été lancé et permis de créer plusieurs réseaux dont les objectifs sont de : 

•    Fédérer les différentes équipes de recherche ; 
•    Créer une dynamique interrégionale pour un suivi optimal des essais mis en place ;
•    Augmenter « la force de frappe » de l’inter région Nord-Ouest ;
•    Développer un maillage territorial par discipline ou thématique ;
•    Créer un environnement favorable : mobilité année recherche, développement de projets de recherche interrégionaux (PHRC et autres).

Depuis, des évaluations sont réalisées par le GIRCI NO. Suite aux transmissions par le GIRCI NO de ces évaluations, le GCS G4 a pris la décision de poursuivre le financement de certains réseaux, d’en financer de nouveaux et d’arrêter le financement d’autres réseaux. 

Début 2021, les nouvelles recommandations élaborées par le GIRCI NO ont été transmises au GCS G4 qui a pris la décision de maintenir le financement de ces 8 réseaux : 

•    Alzheimer
•    Endométriose
•    Insuffisance rénale
•    Neurovasculaire 
•    Parkinson
•    Pédiatrie
•    Boréal
•    Prémob
 

 

 

Le Cancéropôle Nord-Ouest

Le Cancéropôle Nord-Ouest est associé au GIRCI Nord-Ouest pour soutenir, dans le cadre de l’AAP « Aide à l’Emergence », un projet de recherche clinique en cancérologie porté par de jeunes chercheurs et/ou de jeunes équipes. La participation du Cancéropôle Nord-Ouest permet de financer un projet de plus à une hauteur maximale de 40 000 € pour le meilleur projet de recherche clinique en cancérologie.

canceropole nord ouest